La Ville Orpheline

De
Victoria Hislop
Editions Les Escales - 356 pages
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Eté 1972. Famagouste, la station balnéaire chypriote prisée par la jet-set, rayonne sous le soleil de la Méditerranée. Savvas Papacosta, homme d'affaires ambitieux, assisté de sa belle épouse, Aphroditi, inaugure le plus bel hôtel de l'île. Survient le putsh grec contre Monseigneur Makarios et le conflit sanglant qui s'en suit. Les Turcs bombardent Famagouste, les familles fuient par milliers. Seules restent dans la ville assiégée et désertée, deux familles : les Georgiu, chypriotes d'origine grec et les Oskan, chypriotes d'origine turque.

Points forts

- Si le point de départ du livre est la montée en puissance du couple Papacosta, de sa réussite à sa chute, c'est surtout la vie et le destin de deux familles, chypriotes de coeur avant tout, qui en font tout l'intérêt. Elles voient leur univers quotidien basculer du fait de la guerre entre grecs et turques. Les origines de chacun remontent mais les deux femmes luttent, s'inquiètent et se soutiennent avec une solidarité et une affection indéfectible pour maintenir le lien et l'espoir, réussissant à vaincre la méfiance de leurs maris même s'ils se connaissent depuis toujours, et à les rapprocher. Chacune veille sur ses enfants; elles partagent leurs craintes car chacune a un fils qui part rejoindre les troupes combattantes; et elles tentent, envers et contre tout, d'assurer le quotidien. Deux portraîts de femmes aimantes et courageuses avant tout. - L'état de guerre, de siège, de trahison, de saccage, de pillage et de dévastation mais aussi d'espoir et de lutte pour la vie à tout prix: tout cela est très bien décrit; on s'attache à chaque pas de ces deux familles et on avance avec elles. - L'écriture est fluide, simple et coule sans emphase, sans que l'attention se relâche.

Quelques réserves

La vision de l'Histoire est très romancée, sans aucun doute: il y a les bons et les méchants; le personnage de Markos est énigmatique et cynique : protecteur pour les siens, cupide et calculateur pour lui; celui d'Husseyn est entièrement dévoué à la protection des siens. L'amour, l'argent et ses turpitudes font des ravages comme partout dès qu'une opportunité, même la plus sinistre, se présente... Mais comme la trame est bien ficelée, que le conflit chypriote et les dévastations de cette guerre sont bien retranscrits et que le livre se lit avec beaucoup de plaisir, ces points faibles comptent peu.

Encore un mot...

- Victoria Hislop sait nous intéresser à des événements historiques à travers le parcours de deux familles auxquelles on s'attache. Deux beaux portraits de femmes. - Un très bon roman, même si l'on ne retrouve pas le souffle et l'ampleur de "L'île des Oubliés". Mais ne boudons pas notre plaisir.

L'auteur

Diplômée d'Oxford, Victoria Hislop a travaillé dans l'édition et les relations publiques avant de se consacrer à l'écriture. Son premier roman, "L'Ile des Oubliés", publié en 2005, a été traduit dans 26 pays. Elle a aussi écrit "Le Fil des Souvenirs"et "Une dernière Danse".

Tweet

Un très bon roman sur fond de conflit chypriote.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir