Le réveil du coeur

De
François d'Epenoux

Editions Anne Carrière

Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Jean, réservé sensible, de type non-dominant, se trouve face à des situations qui lui sont difficiles: un père misanthrope au "parler vrai", réactif, hostile à tout changement de mode de vie et de pensée; une compagne reporter-photographe souvent absente, qui lui annonce qu'il va être père; une boss teigneuse et méprisante. Puis nait Malo, et avec lui le changement et le réveil du coeur.

Points forts

1 Une histoire attachante avec des personnages aux caractères bien dessinés que l'on accompagne très vite dans le récit.

2 Une construction de texte remarquable: rythme de phrase excellent,  des mots choisis finement pour transcrire avec précision des sentiments exprimés ou retenus.

3 Un récit subtil et tendre des relations entre Malo et son grand père.

4 Une atmosphère remarquablement relatée des vacances à la mer.

5 Un humour très accompli  comme, par exemple, dans les scènes du métro, du bistrot où il se requinque, de l'annonce de sa paternité, du diner dans le resto bobo...

Quelques réserves

L'évolution du "vieux dur" vers la tendresse dans ses relations avec son petit fils est prévisible. Leila, la mère de l'enfant, est "croquée" fort, mais n'est pas rare!

Encore un mot...

L'auteur nous embarque dans ce récit comme si on était un ami invisible, témoin de ses pensées les plus secrètes, des sentiments les plus contrastés, de ses fragilités. On en ferait bien un copain sympa  et on lui conseillerait volontiers d'en faire un  film où les 35/50 ans devraient se reconnaitre et où les grands parents pourraient puiser les modes d'emploi du bonheur partagé.

L'auteur

François d'Epenoux a publié aux éditions Anne Carrière un essai et sept romans, dont le dernier, "le réveil du coeur", en 2014. Deux de ses romans ont été adaptés au cinéma: "Deux jours à tuer" (2001), film de Jean Becker (2008); "Les papas du dimanche" (2005), de Louis Becker, sorti en 2012.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.