L’homme peuplé

Comment concilier mystère et littérature ? Un roman noir au suspense métaphysique remarquablement orchestré
De
Franck Bouysse
Albin Michel
Parution le 17 août 2022
315 pages
21,90€
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par

Thème

Harry, un écrivain en panne d’inspiration après un premier roman salué par la critique, achète une vieille maison dans un village perdu. C’est l’hiver, et tout est recouvert de neige. La solitude et l’hostilité des gens du village génèrent en lui une peur. Pourtant, il va se lier d’amitié avec Sonia, l’épicière du village. Son voisin le plus proche, Caleb, n'est guère sociable. En chapitres alternés, Harry et Caleb vont nous devenir plus proches. Chacun a ses fantômes. Caleb est d’après sa mère, le dernier porteur d’une malédiction et il doit fuir les humains malgré ses dons de guérisseur et de sourcier. Harry, peut être gêné par un premier succès, a du mal à retrouver le désir d’écrire.

Points forts

  • La progression en intensité du roman
  •  L’auteur et son double.
  • L’écrivain et ses doutes.
  • Les descriptions de la campagne et de ses bruits, grâce à la langue de l’auteur.

Quelques réserves

S’il  devait y avoir des réserves, ce serait qu’il faut croire aux mystères et se laisser porter.

Encore un mot...

Ce roman remet au cœur de la littérature et de ses fantômes tout en maintenant un certain suspense.

Une phrase

« Harry demeure à distance respectable de la plupart des gens. Il continue de s’imprégner de l’environnement, de s’en nourrir. L’envie d’écrire est là, mais pas encore l’émotion brutale nécessaire au passage à l’acte. Ce pays le fascine. Ne surtout pas essayer de l’accorder à sa propre réalité, c’est à lui de s’accorder à ce monde qu’il découvre chaque jour un peu plus, de le laisser s’incarner en images, signes et symboles à traduire, de l’interpréter à sa manière, par son regard extérieur, afin que ce monde devienne un monde global, total. » (pages 226 227).

L'auteur

Franck Bouysse est né en 1965 à Brive-la-Gaillarde. Il a publié plusieurs romans dont Grossir le ciel (éditions La Manufacture de livres, 2014) prix Sud-ouest du polar 2016 et prix SNCF du polar 2017, Né d’aucune femme ((éditions La Manufacture de livres, 2019) qui a obtenu plusieurs prix, et Buveurs de Vent (Albin Michel), prix Giono en 2020.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir