Muchachas 3

De
Katherine Pancol
Edtitions Albin Michel
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Toujours le même thème. Avec les mêmes personnages…

Heureusement, quelques branches périphériques viennent se greffer à cette famille pour étoffer une histoire un peu consanguine, sinon on aurait  la furieuse impression de tourner en rond !

Difficile d’en dire beaucoup plus. Heureusement quelques problèmes vont enfin se résoudre, comme celui de l’affreux Ray qui empoissonnait la vie de tout le monde. Mais pour le reste, la trame évolue à la vitesse d’une tortue, parfois d’un crocodile mais jamais à celle d’un écureuil ! Alors on n’est plus à ça près, pour connaître les prochains rebondissements, prévoyez entre 2 ou 3 ans…

Points forts

-      Le point fort de tous les feuilletons : on s’attache aux personnages et on leur pardonne tout… ou presque.

-       Joli personnage que Stella ! Elle nous émeut autant par sa force de caractère que par sa fragilité.

-       Objectivement, ce dernier tome est plus réussi que le précédent, même s’il est trop long et qu’il nous laisse toujours sur notre faim.

Quelques réserves

-       Toujours les mêmes. L’histoire fait du sur-place.

-       Même si le livre se laisse lire et que le style est amusant, on éprouve une sensation étrange en refermant ce dernier tome: un mélange à la fois de vide et de frustration.

Encore un mot...

Ouf ! Avalées les 1438 pages des 3 Tomes des Muchachas !

Avec cet exploit, on s’attendait à une belle récompense, genre bouquet final d’un feu d’artifice de 14 juillet … A la place, on a tout juste eu un pétard mouillé.

Cela signifierait-il que le filon juteux des séries et des feuilletons s’étend désormais au marché des livres ? En tout cas, les fans peuvent se réjouir: juré craché, il y aura sûrement une suite !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir