Le caméléon

Un caméléon à la langue trop courte
De
Elsa Agnès
Durée : 1h15
Mise en scène
Anne-Lise Heimburger
Avec
Elsa Agnès
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

Théâtre du Rond-Point - Salle Roland Topor
2bis avenue Franklin Roosevelt
75008
Paris
01 44 95 98 21
Du 5 au 23 avril à 20h30, le dimanche à 15h30

Thème

  • Le caméléon est un autoportrait éclaté, diffracté que nous délivre et interprète Elsa Agnès. Un récit tissé de toutes sortes de vérités : autobiographiques certainement, fantasmées probablement, psychiques absolument, littéraires et poétiques rarement …
  • L’auteur y met en scène dans une construction débridée plusieurs personnages qui sont plusieurs et une à la fois : femmes à la fois rebelles, victimes, ordinaires.

Points forts

  • Le principal intérêt du spectacle réside dans sa mise en scène et sa construction scénique. On saura gré à la metteuse en scène, Anne-Lise Heimburger, elle-même comédienne, sa scénographe, Silvia Costa (qui signe également les costumes) et Adrian  Bourget pour la création sonore, d’avoir concocté ce bel écrin à son interprète.
  • Que d’invention dans ce dispositif à la fois discret et sophistiqué qui offre à l’actrice un décor qui, lui aussi, se déploie comme un caméléon, avec une multitude de propositions de décors évolutifs et de costumes interchangeables.
  • Elsa Agnès se démultiplie sur la scène de la petite salle Roland Topor et fait valoir une belle présence au milieu de cette installation étonnante qui habille parfaitement les mots de l’auteur. Elle fait parler une très forte personnalité qui se glisse naturellement avec une énergie débordante dans chacune de ces peaux qui habille ses personnages.

Quelques réserves

  • Nos réserves tiennent principalement au texte lui-même. Car malheureusement et malgré sa qualité, la mise en scène qui l’accompagne et le met en valeur, ne peut en faire oublier les faiblesses.
  • On distingue aisément l’ambition de l’auteur mais, passées les premières phrases, encourageantes, son propos n’avance guère et en reste à une suite de récits entrelacés qui peinent à nous faire pénétrer l’univers singulier et très personnel d’Elsa Agnès.

Une phrase

« Pour le carnaval mon père patient et appliqué m’a fabriqué mon premier costume. Je suis un arbre, mon corps se tient dans un tunnel de papier crépon, le tunnel se termine en branches remplies des feuilles vertes au-dessus de ma tête. Je me sens invincible, et fière. Plus tard mes costumes fabriqués par mon père seront des échecs. Je veux être un dalmatien, arrivé à l’école, tout monde pense que je suis déguisée en vache. J’agite ma petite queue pour leur prouver que je suis une chienne ».

L'auteur

  • Elsa Agnès est née en 1990. Après des études de lettres à l’université de la Sorbonne Nouvelle, elle rentre à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier.
  • Elle interprète de nombreux auteurs, classiques et contemporains.
  • Au cinéma, elle joue dans des séries et dans des courts-métrages.
  • Elle joue également dans des fictions radiophoniques, pour France Culture.
  • Le caméléon est son premier seul en scène.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
Mérou
De
Lou Trotignon