Soie

Une incursion dans un monde envoûtant, raffiné, et une histoire d’amour douce comme de la « soie »
De
Alessandro Baricco
Adaptation : Boy Desmazières
Durée : 1h20
Mise en scène
Boy Desmazières
Avec
Boy Desmazières
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre Le Guichet Montparnasse
15 rue du Maine
75014
Paris
01 43 27 88 61
Jusqu’au 17 décembre 2023, le jeudi à 20h45, le dimanche à 18h

Thème

«  Aux alentours des années 1860, Hervé Joncour, vit en France à Lavilledieu, dans le Vivarais, avec sa femme Hélène. Son métier est peu commun : il achète et vend aux sériciculteurs locaux des vers à soie.

Mais les épidémies de pébrine menacent son commerce. Hervé Joncour décide de partir au Japon acheter des œufs sains. Après un long et dangereux voyage de plusieurs mois, il arrive au Japon où il rencontrera un puissant seigneur et sa jeune maîtresse. Trois autres voyages suivront.

La rencontre avec cette jeune fille, qui semble l’envoûter, fera naître une étonnante et mystérieuse histoire d’amour. Et de nouveaux voyages, jusqu’à ce que la guerre au Japon et des moyens efficaces pour lutter contre la pébrine rendent ces déplacements inutiles

Points forts

  • Le texte est une magnifique fable sur l’amour et le sens de la vie, un rêve merveilleux au cœur des mots. La monotonie de la vie à Lavilledieu est contrebalancée par l’exotisme de ces quatre voyages au Japon. De la même façon, à la relation stable et sans histoire avec sa femme s’oppose cette histoire d’amour irréelle et fantasmée au pays du Soleil Levant.
  • Boy Desmazières est seul en scène. Sans mise en scène, sans essayer de jouer, sans décor, ni artifice ni effet.
  • Il s’efface derrière ce texte magnifique avec délicatesse et sensibilité. Redonnant vie aux différents protagonistes du roman, il incarne tour à tour la douceur et la brutalité, la sensualité et le quotidien, le mystère et la simplicité.

Quelques réserves

  • Aucune réserve. La sobriété n’étant pas un défaut, surtout lorsqu’elle sert le texte. Pour ceux qui souhaiteraient plus d’exubérance, ils peuvent toujours voir le film de François Girard avec Kiera Knigtley et Michael Pitt.

Encore un mot...

  • Qui n’a pas lu le roman d’Alessandro Baricco ? Seta, son titre original, troisième roman de l’auteur, a été publié en Italie en 1996 et la version française en 1997. Soie est devenu en quelques mois un roman culte.

Une phrase

« Devant lui, il vit l'immense volière, avec ses portes grandes ouvertes, absolument vide. Et devant la volière, une femme. Il ne regarda pas autour de lui et continua simplement à marcher, lentement, ne s'arrêtant que lorsqu'il fut face à elle.
Ses yeux n'avaient pas une forme orientale, et son visage était celui d'une jeune fille.
Hervé Joncour fit un pas vers elle, tendit le bras et ouvrit la main. Sur sa paume, il y avait un billet, plié en quatre. Elle le vit et son visage tout entier se mit à sourire. Elle posa sa main sur celle d'Hervé Joncour, serra avec douceur, s'attarda un instant, puis la retira, gardant entre ses doigts ce billet qui avait fait le tour du monde. Elle l'avait à peine caché dans un pli de son vêtement que la voix d'Hara Kei se fit entendre. »

— Soyez le bienvenu, mon ami français.

L'auteur

  • L’Italien Alessandro Baricco est un romancier, essayiste, musicologue, présentateur de télévision, réalisateur et bien sûr homme de théâtre, bien plus connu de l’autre côté des Alpes qu’en France, et c’est bien dommage car son œuvre protéiforme mérite une attention particulière.
  • Né en 1958 à Turin, il travailla tout d’abord dans la publicité avant de publier son premier livre Château de la colère en 1991, puis de fonder une école de narration en 1994. Suivront ensuite de nombreuses œuvres sous différentes formes, qui ont fait dire à sa traductrice française : « Ce qui n’appartient qu’à lui, c’est l’étonnant mariage entre la jubilation de l’écriture, la joie d’être au monde et de le chanter, et le sentiment prégnant d’une fatalité, d’un destin. "

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
Pauline & Carton
De
D'après les mémoires de Pauline Carton