Thêatre-Spectacles

Piège pour Cendrillon

Un polar glamour et vénéneux
De Sébastien Japrisot
Mise en scène : Sébastien Azzopardi
Avec Alizée Costes, Nassima Benchicou, David Talbot, Aurélie Boquien

Infos & réservation

Théâtre Michel
38 rue des Mathurins
75008 Paris
Tél. : 01 42 65 35 02
http://www.theare.michel.fr
Jusqu’en mars, du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 18h.

Lu / Vu par

Charles-Edouard Aubry
Publié le 10 jan . 2020

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

• Deux jeunes filles prises au piège dans un incendie : l’une meurt, alors que l’autre se réveille sans mémoire. Qui était-elle ? La victime ? L’assassin ? Et quel rôle joue l’étrange gouvernante ? L’homme qui rôde autour des deux femmes est-il un amoureux transi, le gigolo de service, ou pire encore ?

• Vous l’avez compris, ce Piège pour Cendrillon est une histoire policière, menée tambour battant, avec des personnages plus complexes qu’il n’y paraît, révélant progressivement toute leur noirceur. On n’en dira pas plus pour ne pas “spoiler“ la pièce car Piège pour Cendrillon est un roman noir, un vrai thriller cinématographique (d’ailleurs déjà adapté au cinéma).

Points forts

• Un pur polar sur scène, ce n’est pas si courant, et en prime avec tous les ingrédients du genre: musique anxiogène, projection d’images sur les murs, rythme endiablé … On est  embarqué par l’action et ses multiples rebondissements …

• La mise en scène est inventive, et toute entière au service du rythme et de l’action. Les apparitions et les déplacements des personnages sont millimétrés et s’entrecroisent avec fluidité. On passe facilement d’un lieu à un autre, et les flash-backs s’enchaînent naturellement.

• Le « scénario » de Sébastien Japrisot est épatant, mêlant un thriller à suspense “à la Hitchcock“ et une dimension psychologique lorgnant vers David Lynch. On frémit, on palpite pendant une heure trente, en admirant la précision d’un mécanisme d’horlogerie. Et l’adaptation d’Adap Asgharzadeh est remarquable.

• Les deux actrices principales - Alizée Costes et Nassima Benchicou - mènent la danse avec brio, elles nous égarent dans d’incessantes fausses pistes, nous mènent de découvertes en découvertes, intervertissant leur rôle au rythme des révélations. Elles sont parfaitement épaulées par David Talbote et Aurélie Boquien qui apportent leur talentueuse contribution. Les quatre personnages vont se séduire, s’aimer, se déchirer, se haïr et s’entre-tuer. 

Points faibles

• Pas de vrai point faible, mais la représentation de deux spectacles le même soir empêche la construction d’un décor à la mesure des ambitions légitimes de cette pièce.

En deux mots ...

Piège pour Cendrillon est un récit âpre et hypnotique.

Un extrait

• « Ca fait tellement longtemps, on était vraiment proche, tu te rappelles » ?

• « Personne ne me comprend mieux qu’elle, personne ne sait ce que nous partageons ».

• « Je veux seulement que tu sois honnête avec toi même sur ce que tu veux ».

• « Je peux t’aider à avoir une vie meilleure ».

L'auteur

Romancier, scénariste, réalisateur et parolier français particulièrement prolifique, Sébastien Japrisot (1931- 2003) a notamment écrit Compartiment Tueur, Piège pour Cendrillon, La Dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil, l’Eté meurtrier, Un Long dimanche de fiançailles. Pour le cinéma, il signa Adieu l’ami, Les passagers de la pluie, Les Enfants du marais, Un Crime au paradis.

Japrisot s’est imposé comme l’un des maîtres d’une narration mêlant des histoires passionnelles avec des intrigues criminelles savantes. Traduit dans de nombreux pays, il est l’un des écrivains français les plus lus à l’étranger. Le roman dont est extraite la pièce a obtenu le grand prix de la littérature policière, en 1963.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.