Thêatre-Spectacles

Chat en poche

De Georges Feydeau
Mise en scène : Anna-Marie Lazarini
Avec Jacques Bondoux, Cédric Colas, Giulia Deline, David Fernandez, Frédérique Lazarini, Sylvie Pascaud, Dimitri Radochévitch

Infos & réservation

Théâtre Artistic Athévains
45bis rue Richard Lenoir
75011 Paris
Tél. : 01 43 56 38 32
20h30 mardi, mercredi; 19h jeudi; 20h30 vendredi, samedi; 16h samedi: 15h dimanche.

Lu / Vu par

Chantal de Saint Remy
Publié le 13 mar . 2014

Recommandation

2,0A la rigueurA la rigueur

Thème

Une famille, le père, la mère , la fille, le fiancé, un couple d’amis, attendent la venue d’un célèbre ténor, Dufausset, qui pourrait favoriser la création à l’Opéra de Paris, d’un Faust, revu et corrigé par Julie (la fille)et qui n’a aucune chance sans lui… Evidemment, il y a erreur sur la personne, et celui qu’on attendait et avec lequel on traite, sans se poser la moindre question, même quand on l’entend chanter comme un débutant, est un autre, qui n’en revient pas ! De là tout un tas de quiproquos ! La femme de l’un dont Dufausset tombe amoureux (en 2 temps 3 mouvements !) est évidemment la femme de l’autre …etc, etc…

Points forts

1 Un décor assez rigolo où tout est de travers avec les meubles stylisés et de couleurs extrêmement vives, à la Pop-art, du décor d’Alice au Pays des merveilles ! C’est le monde dans lequel descend, par le grand escalier, l’homme « normal » Dufausset, qui ne sait plus s’il est dans son monde ou chez les fous ! C’est une trouvaille qui prend du sens au fur et à mesure que l’histoire en perd… C’est tout l’intérêt de la mise en scène.

2 Une mise en scène assez dynamique, qui a besoin de rôdage (c’était la 1ère) avec des comédiens motivés.

Points faibles

1 La pièce de Georges Feydeau, dont c’est une des 1ères, n’est pas la meilleure ! Son univers est encore un peu inexpérimenté,  ses intrigues moins nourries, même si le comique de situation est  présent…

2 L’assimiler à Alice au Pays des Merveilles serait une bonne idée si on comprenait plus rapidement ce parti-pris de mise en scène. On plongerait plus aisément dans cet univers déjanté.

3 Les comédiens sont motivés mais sont-ils vraiment rôdés à l’écriture de Feydeau ? On aurait aimé quelques numéros d’acteurs, qui auraient rattrapé la faiblesse du propos et auraient fait rire au lieu de faire sourire,  comme dans «  A la Folie Feydeau » au Théâtre de Poche…

En deux mots ...

Même si l’on reconnait bien l’auteur et l’esprit de son théâtre, il manque à ce vaudeville une créativité, une originalité qui aillent au-delà du décor, et une mise en danger des comédiens qui fait défaut…

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.