Dorothy

Un bel hommage pour Dorothy !
De
Ecrit par Zabou Breitman (avec la réprise de textes de Dorothy Parker)
Mise en scène
Zabou Breitman
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Infos Théâtre de la Porte Saint-Martin
18 boulevard Saint-Martin
75010
Paris
01 42 08 00 32
À partir du 8 septembre jusqu’au 24 octobre 2021, du mercredi au vendredi 20h, samedi 20h30, dimanche 16h
Lu / Vu par

Thème

Zabou Breitman se glisse dans la robe d’une autrice, poétesse, scénariste et plume du New Yorker : Dorothy Parker (1893-1967). Zabou Breitman nous présente ce personnage exubérant et touchant, en interprétant cinq de ses nouvelles et en dépeignant les années de prohibition.

Points forts

Zabou Breitman est toujours aussi rayonnante, juste drôle et émouvante. Elle rend ainsi un hommage fabuleux à Dorothy Parker, en s’appuyant notamment sur ses œuvres. Elle l’a fait revivre avec brio, et réussit également à incarner ses interlocuteurs par un jeu habile. Zabou Breitman parvient aussi à nous plonger dans l’atmosphère dans l’époque de la prohibition et des speak easy, tout en ponctuant son récit d’anecdotes enrichissantes et amusantes. Enfin, si cela est déjà beaucoup, ce n’est pas tout! Elle s’occupe aussi avec fluidité et humour des lumières, de la musique, ou encore des changements de décors ou de costumes!

Quelques réserves

Aucune.

Encore un mot...

L’occasion de rire tout en découvrant ou redécouvrant un personnage et une époque, aux côtés d’une des plus brillantes artistes françaises.

Une phrase

« Attention, deux martinis pas plus, au troisième je suis sous la table, au quatrième je suis sous le maître de maison! »

L'auteur

Zabou Breitman, née le 30 octobre 1959, est une actrice très populaire, au meilleur sens du terme, une réalisatrice et metteuse en scène française. Elle est baignée depuis l’enfance dans le 7ème art, avec son père, le réalisateur Jean-Claude Deret et l'actrice Céline Léger .

Zabou Breitman entame sa carrière en tant qu'animatrice dans les années 80, avant d'être révélée en tant qu'actrice dans le film La Crise au début des années 90.

Après avoir brillé au cinéma, Zabou Breitman s'essaye avec succès à la réalisation de son premier film Se souvenir des belles choses, en 2001. Et remportera alors plusieurs prix, dont le César de la meilleure première œuvre pour sa réalisatrice, et ce alors qu'elle a également participé à l'écriture du scénario, avec son père.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.