Entretiens d’embauche et autres demandes excessives

Management sans ménagement
De
Anne Bourgeois
Mise en scène
Anne Bourgeois
Avec
Laurence Fabre et la voix de Fabrice Drouelle
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre Essaïon
6 Rue Pierre au Lard
75994
Paris
01 42 78 46 42
jeudi à 21 h 15 jusqu’au 27 février et jeudi 19h30 jusqu’au 26 mars 202

Thème

Comment une fillette qui rêvait de métiers formidables devient une demandeuse d’emploi se débattant entre les multiples exigences contradictoires, excessives, parfois délirantes des recruteurs en entreprise ou des conseillers de pôle emploi ? 

C’est par la comédie, tantôt légère, tantôt burlesque, tantôt douce-amère, que les spectateurs le découvrent. Seule en scène, dans une succession de tableaux très vivants, Laurence Fabre incarne tour à tour tous les rôles : l’enfant encore émerveillée, la battante bien décidée à décrocher l’emploi qu’on lui fait miroiter en se moulant dans les postures et les clichés du management galvaudé, la femme licenciée au bout du rouleau ou encore la conseillère de Pôle-emploi.

Points forts

L’interprétation de Laurence Fabre, qui passe tour à tour du rêve aux larmes, de l’apparente soumission aux injonctions grotesques des recruteurs à la résistance tenace, de la quête d’un emploi à l’évocation existentielle.

Un regard féminin et corrosif sur les hauts et les bas d’une trajectoire en entreprise.

Quelques réserves

Il faut passer le premier quart d’heure, un peu poussif et décousu, pour entrer pleinement dans ce spectacle. 

Le style burlesque recèle de bonnes surprises, mais n’évite pas toujours le trop-plein.

Encore un mot...

La comédie sait croquer les contradictions, souligner les impasses et montrer les dégâts humains provoqués par les dérives du management ou certaines versions du développement personnel.

Une phrase

« C’est pas faute de leur expliquer aux demandeurs d’emploi : c’est la crise ! »
« Je ne veux pas prendre le travail d’un autre, je veux juste un travail qui fasse du mal à personne »
« Mais dites-le à la fin, je suis trop quoi ? Je suis pas assez quoi ? »

L'auteur

Depuis 1997, Anne Bourgois crée de nombreux spectacles. A partir de textes qu’elle écrit, ou encore en mettant en scène d’autres auteurs (récemment Monsieur Ibrahim de Éric-Emmanuel Schmitt ou encore Toâ de Sacha Guitry).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.