Thêatre-Spectacles

Hot house

De Harold Pinter
Mise en scène : Valéry Forestier

Infos & réservation

Théâtre du Lucernaire
53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris Paris
Tél. : T: 01 45 44 57 34
Du mardi au samedi à 21h Jusqu'au 11 janvier 2014
Tags :

Lu / Vu par

Hervé Meaudre
Publié le 12 déc . 2013

Recommandation

1,0BofBof

Thème

Il fait froid, c'est l'hiver. Roote, Gibbs, Cutts, Lush, Lamb et Tubb sont les cadres d'une institution vouée au repos et au bien-être de leurs patients. Mais aujourd'hui, le jour de Noël, la neige s'est changée en boue... Le matricule 6457 est mort, et le 6459 vient d'accoucher d'un fils... Ça n'était jamais arrivé. L'institution est en danger.
 

Points forts

  • Le plaisir du désordre dans une institution qui aime les rapports et la hiérarchie. L’angoisse est dans l’action, les recoins de l’âme et les  détails qui affleurent. On est dans la violence de l’ordre, de l’institution, des codes, de la veulerie, de la soumission et des rêves de courtisans.
  • Cette pièce, qui date de 1958, cristallise la désincarnation de l’humain et stigmatise l’absurdité du monde.  
     

Points faibles

 "HOT HOUSE" hésite entre le burlesque et la tragédie, avec des niveaux d’interprétation qui rendent le texte peu lisible. La parole vacille dans une approche par trop ubuesque.

En deux mots ...

Malgré un rythme de folie mené par trois comédiens qui interprètent six personnages, l’action se dilue trop dans l’absurde et le second degré. L’écoute se fixe trop souvent dans un vide abyssal.  

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.