JE VOLE… ET LE RESTE JE LE DIRAI AUX OMBRES

UN HOMME QUI TOMBE
De
Jean-Christophe Dollé
Mise en scène : par Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève, assistés de Leïla Moguez
Avec
Clotilde Morgiève, Pierre Cachia, Jean-Christophe Dollé et les voix de Félicien Juttner et Nina Cauchard
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre13 - Site Bibliothèque
30, rue du Chevaleret
75013
Paris
01 45 88 62 22
Du 18 au 28 octobre 2021 Du mardi au samedi à 20H00 Le dimanche à 16H

Thème

• Richard a commis un acte irréparable dont l’horreur n’a pas de nom. Au nom de quoi ? de Qui ? Comment a-t-il pu faire le chemin vers ce destin. 

• Au moment de sa chute dans le vide, dans cette seconde d’éternité défile l’itinéraire de cet homme qui tombe…

• Au prisme du meurtre commis par ce garçon, et qui du reste défraya la chronique, le questionnement et le mécanisme se déroulent implacablement à travers des questions simples posées avec humanité.

Points forts

• Une écriture bouleversante d’humanité, l’intelligence du propos nous touchant de très près dans l’attention à porter aux autres.

• Une interprétation d’une grande finesse et d’une sensibilité à l’avenant, servie par une mise en scène tout à la fois poétique, simple et percutante.

• Le traitement de la mise en scène mêle effets d’illusion, musique appropriée dans une succession de tableaux où chacun des protagonistes change de costume avec une dextérité et une fluidité étonnantes.

Quelques réserves

Absolument aucune, car selon moi, on est en présence d’une œuvre théâtrale essentielle.

Encore un mot...

• Dans cette quête sans cesse renouvelée de notre rapport à la violence nous environnant, alors que le conditionnement de l’homme à devenir une bête donne toute sa mesure, Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève étudient, scrutent, analysent, décortiquent avec précision et sensibilité l’humaine nature. 

• Mais ce qui prédomine c’est l’interprétation bouleversante de toute une équipe qui nous arrache le cœur, et nous plonge avec Richard dans ce qui pour « quelques » riens suffit à faire basculer un enfant au-delà d’un monde qui n’a plus de réalité que la sienne, et qui bouleverse à jamais celle des autres. 

• Bref : une compagnie à suivre et un auteur à découvrir absolument.

Une phrase

LA MERE : « …Il m’en a fallu du courage pour t’aimer Richard. Ce n’est pas venu tout seul. Ça a été un exercice quotidien. Tous les matins au réveil : pense à aimer Richard…
HILJANA : Richard, il ne faut pas te mettre dans un état pareil… ça arrive à tout le monde d’avoir un accident…
Témoin n° 3 : et après quand tu auras lu tout Hegel et tout Freud et que tu auras tapissé les murs de ta cervelle de leurs mots à eux, tu auras réglé quoi ?...Ces types-là , il faut leur mettre la main sur l’épaule. Rien d’autre. La main sur l’épaule. »

L'auteur

• Il est formé dans la classe supérieure de la Ville de Paris, dirigée par Jean Darnel, secondé par des professeurs prestigieux. Comédien protéiforme, il se dirige vers l’écriture et la mise en scène, et fonde avec Clotilde Morgieve la Compagnie FOUIC.

• J.-Chr. Dolle est l’auteur d’un merveilleux roman, L’oreille absolue, et à travers le théâtre, il questionne notre rapport à la violence, avec notamment Mangez-le, adapté de Jean Teulé. 

• La prochaine création de cette compagnie se veut aussi bouleversante que ce spectacle : Téléphone moi promet de vous transporter cette fois-ci dans une magnifique et bouleversante histoire d’amour.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.