A La Folie Feydeau

De
Georges Feydeau
Mise en scène
Léonard Matton
Avec
Stéphanie Bassibey, Ludovic Laroche, Nicolas Saint-Georges, Roch Antoine Albaladéjo ou Laurent Labruyère
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de Poche Montparnasse
75, boulevard du Montparnasse
75006
Paris
01 45 44 50 21
Du mardi au samedi, à 21h; et le dimanche, à 15H30

Thème

Trois petites pièces de Feydeau :  "Amour et piano", "Feu la mère de Madame", "Les pavés de l’ours". Trois  comédies tournant autour du couple vrai ou faux, de l’amour galant ou non, du bourgeois qui se ridiculise, de la cocotte, du valet servile, maladroit, ou imbécile provoquant quiproquo sur quiproquo…

Points forts

1 Quatre comédiens épatants, jouant tour à tour, chacun, des rôles , se travestissant sans cesse. Une mention particulière à Stéphanie Bassibey qui a, en plus, une très jolie voix ! Aucun ne se prend au sérieux et chacun donne tout ce qu’il a… C’est très généreux !

2 La mise en scène est jubilatoire. Les situations rocambolesques s’enchaînent, ne nous laissant pas un instant de repos. Les numéros d’acteurs fusent pour notre plus grand plaisir. Bref, on est dans le vaudeville, on est chez Feydeau.

3  Des chansons d’amour revues et corrigées pour être plus modernes permettent de passer en douceur d’une pièce à l’autre pendant que les décors évoluent. C’est créatif, mais les codes sont respectés.

Quelques réserves

S’il faut vraiment en trouver un, je dirais que la 1è pièce, "Amour et piano", n’est pas la meilleure de Feydeau. Mais c’est largement compensé par l’interprétation des comédiens qui transforment des situations assez plates en éclats de rire !

Encore un mot...

Ce n’est pas prétentieux. On rit beaucoup et de bon cœur. On passe un excellent moment, ça ne coûte pas cher… et ça console du « Feu la mère de Madame » que j’ai vu la semaine dernière au théâtre de Belleville ! Je m’y retrouve …

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
FOLIE
De
Jean-Michel Ribes et Roland Topor