Thé à la menthe ou t’es citron ?

Si vous ne l'avez pas encore vue, ne la "loupez" pas !
De
Patrick Haudecœur et Danielle Navarro-Haudecœur
Mise en scène
Patrick Haudecœur
Avec
Marie Lenoir, Bernard Fructus, Edouard Pretet ou Michel Lagueyrie, Eliza Maillot ou Véronique Barrault, Jean-Luc Porraz ou Philippe Spiteri, Bob Martet ou Guillaume Laffly, Sandra Biadalla
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre de la Renaissance
20 Boulevard Saint Martin
75010
Paris
01 42 08 18 50
Jusqu’au 6 août: Du mercredi au samedi, à 20h30; matinée, le samedi, à 17h30

Thème

Une troupe de comédiens répète une pièce de boulevard un peu policière, avec amant dans le placard et bijoux volés, mais rien ne va. Le jeune premier est plein de bonne volonté mais n’est vraiment pas doué, la metteuse en scène est gentille mais approximative, le régisseur général a trop d’autorité et la costumière n’est pas futée. Quant aux autres comédiens, ils sont difficilement canalisables. Le soir de la première, évidemment c’est la catastrophe. Mais comme « the show must go on », chacun ira au bout de son rôle.

Points forts

1) Il s’agit d’une pièce phénomène, une pièce vedette. Créée au début des années 90, elle a d’abord été jouée 750 fois au Café de la Gare, au Théâtre des Variétés, à Avignon et en tournée. En 2010, elle est remontée au Théâtre Fontaine, passe à la Renaissance, reçoit en 2011 le Molière de la pièce comique, et part en tournée. Aujourd’hui elle revient au Théâtre de la Renaissance où la dernière est annoncée pour le 6 août. Elle est devenue un must du théâtre de divertissement.

2) Véritable mise en abyme, ce spectacle met en scène des gens de théâtre qui peinent à monter une comédie et qui vont aller au fiasco le soir de la générale. Le public est complice, mis dans la combine. D’ailleurs dans la seconde partie, il joue son propre rôle. La pièce est écrite de telle manière que les effets sont imparables et les éclats de rire inévitables. Un rire sain, bon enfant, jamais méchant, qui unit tous les spectateurs.

3) Les comédiens, qui pour certains jouent en alternance, sont évidemment rompus à l’exercice, mais ils ont su garder après toutes ces représentations une fraîcheur, une innocence et une sincérité incroyables. Ils sont pour beaucoup dans le succès au long cours de cette pièce.

4) C’est la noblesse du théâtre de boulevard lorsque celui-ci traite intelligemment d’un sujet et réunit tous les publics dans une communion faite de rire et de bonheur. Voilà le spectacle idéal pour tous les vacanciers qui passent par Paris ou pour les Parisiens qui veulent s’amuser pendant la période estivale.

Quelques réserves

1) Le titre est un peu compliqué. Il a été inspiré aux auteurs par une réplique de Juliette Binoche dans « Rendez-vous ». Dans ce film d’André Téchiné, elle joue une comédienne débutante qui décroche un petit rôle de soubrette dans un vaudeville et n’a rien à faire sauf à demander aux convives ce qu’ils veulent boire. Ce qui prouve qu’une pièce, avec un titre assez moyen, peut faire une grande et belle carrière...

2) On regrette un peu de ne pas retrouver Patrick Haudecœur, l’auteur, dans le rôle du jeune premier qu’il avait créé et repris. Mais le succès dure depuis si longtemps qu’on peut comprendre qu’il se soit fait remplacer…

Encore un mot...

Dernière ligne droite pour « Thé à la menthe ou t’es citron ? », triomphe comique, qui totalise quelque 1750 représentations et qui quittera donc l'affiche le 6 août. Si vous n’avez pas encore vu cette pièce hilarante, précipitez-vous : soirée de rire assurée.

Une phrase

Le régisseur au public, après un gros incident :

« Merci d’avoir eu la patience de patienter. »

L'auteur

Patrick Haudecœur commence dans la vie comme vendeur de saxophones et de clarinettes chez Paul Beuscher. En parallèle, il fait du théâtre en amateur dans une compagnie. Un été, pour ses camarades et lui, il écrit avec Danielle Navarro-Haudecœur une comédie « Thé à la menthe ou t’es citron ? » qui remporte tout de suite un immense succès. Il devient alors comédien professionnel et continue à écrire des pièces, « Les P’tits vélos », « Frou-Frou les Bains », « La Valse des pingouins ».

Commentaires

Amandine
mer 24/07/2019 - 16:16

Excellente pièce, hilarante du début jusqu'à la fin.
Je recommande!!!!!

Jacsueline
ven 10/07/2020 - 15:07

Avec mon mari nous la regardons, la re-regardons toujours avec le même plaisir et les mêmes rires.
Une perfection.

catherine
jeu 25/08/2022 - 18:11

Drôlissime!!! Quel bonheur de rire de bon coeur. Les comédiens et comédiennes sont tous fantastiques mais Nathalie Cerda est pour moi une révélation.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba