Le Château de ma mère

Une ballade bucolique dans les souvenirs de Marcel Pagnol à ne pas manquer !
De
Marcel Pagnol
Adaptation : Emmanuel Fell
Troupe : Compagnie Dans la cour des grands
Durée : 3h30
Mise en scène
Emmanuel Fell, assisté de Sandra Trambouze
Avec
Martin KAMOUN, Nicolas DROMARD, Cécile BECQUERELLE, Jérôme LEBOURG, Olivier CESARO, Jacques MAURY, Franck VIDALOSA, Jean-Philippe KRIEF
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Déambulation au départ du Château de la Buzine
56 Traverse de la Buzine
13011
Marseille
Samedi 28 et dimanche 29 septembre. Samedi 5, dimanche 6, samedi 12, dimanche 13, samedi 19, dimanche 20 octobre. Ouverture des réservations été 2024

Thème

  • 1941. Marcel Pagnol vient d'acquérir, sans les avoir vus, un château et son vaste domaine. Son rêve est de fonder une « cité du cinéma », et le personnel de ses studios l’attend pour la visite.
  • Mais, au moment de la commencer, Marcel reconnait le lieu : ce sont les paysages de son enfance. Il entraîne alors son équipe ainsi que les spectatrices et spectateurs dans une déambulation dans ses souvenirs. Direction 1905 !

Points forts

  • Un voyage dans le temps, avec le décor naturel de la campagne marseillaise, les costumes d’époque, le jeu des acteurs et actrice, qui vous enveloppent dans une atmosphère désuète.
  • Une “bulle de cinéma“, qui vous porte d’un souvenir à l’autre, dans un mouvement gracieux et enlevé. L’exercice est d’autant plus difficile que les scènes sont entrecoupées de marches. C’est grâce au relief de la mise en scène et aux enchaînements d’une grande précision que la magie opère. Je me suis sentie au cœur de l’histoire. Bravo !
  • La nostalgie est aussi de la partie : quel plaisir de retrouver les personnages du Château de ma mère. L’adaptation du roman est parfaite. La famille Pagnol prend vie sous nos yeux, les langues chantent, l’émotion est au rendez-vous. Mention toute particulière pour le petit Paul, interprété par le talentueux Jérôme Lebourg. Par ailleurs, le duo clownesque de Monsieur Jouve et Baptistin Faure a la délicate mission de tenir le public en haleine, et y parvient avec éclat. 
  • C’est enfin une ballade théâtrale : le théâtre hors les murs, sur le domaine du Château de la Buzine, permettent de résoudre le savoureux dilemme sortie culturelle / échappée dans la nature.

Quelques réserves

Quelques faiblesses de jeu, qui n’apparaissent que parce que l’interprétation générale est excellente.

Encore un mot...

  • Le Château de ma mère est l’histoire autobiographique de Marcel Pagnol. Il s’en dégage donc une touchante sincérité, traduite avec beaucoup de justesse par la compagnie Dans la Cour des grands
  • Le dispositif itinérant résonne particulièrement avec l’œuvre de Pagnol, qui fut l’un des premiers cinéastes à sortir les caméras des studios pour tourner en extérieur. Le résultat est une réussite, plébiscitée par le public : Les dates sont complètes, donc réservez à l’avance ! Du reste, d’autres spectacles sont proposés sous forme de randonnées au printemps (Naïs) ou de nocturnes en été (Manon des sources). 
  • Les enfants, d’autant plus s’ils étudient Marcel Pagnol en classe, se régaleront aussi (je recommande à partir de 9 ans). L’avis de Lila, 11 ans, en fait foi : « C’était super. Les acteurs jouent trop bien. C’est drôle. Ils font bien les émotions. L’idée de marcher est trop cool. Je savais même plus que le château de ma mère existait et c’est trop bien de reconnaitre le château et d’autres demeures. »
  • Le Château de la Buzine est aujourd’hui une propriété de la Ville de Marseille, qui en a fait un pôle culturel. Il est prévu en 2026 à Allauch l’ouverture d’un musée Pagnol, consacré à la vie et l’œuvre de l’artiste.

L'auteur

  • Marcel Pagnol est devenu célèbre avec sa pièce Marius, jouée en 1929. Il a ensuite fondé à Marseille sa propre société de production et ses propres studios de cinéma, et réalisé de nombreux films. Il eut le rêve d’un « Hollywood provençal » au Château de la Buzine. Le projet n’a toutefois jamais vu le jour. 
  • C’est en 1957 que paraissent La Gloire de mon père et Le Château de ma mère, qui font partie de la série de romans autobiographiques Souvenirs d’enfance. Son histoire est intimement liée au territoire de Marseille, où il est aujourd’hui enterré, au cimetière de la Treille.
  • Emmanuel Fell est, comme Marcel Pagnol, un enfant de la garrigue. A la direction artistique de la compagnie Dans la Cour des grands depuis une quinzaine d’années, il a adapté et mis en scène pour la compagnie plusieurs œuvres de Marcel Pagnol.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Naïs
De
Marcel Pagnol
Théâtre
Avant la terreur
De
Vincent Macaigne, très librement inspiré de Richard III de William Shakespeare