Le Clan

C'est drôle, surprenant, captivant: une soirée qui fait du bien
De
Éric Fraticelli
Mise en scène
Éric Fraticelli
Avec
Philippe Corti, Denis Braccini, Jean-François Perrone, Éric Fraticelli et Aurélia Decker.
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de Paris
15 rue Blanche
75009
Paris
0142800181
Jusqu'au 23 avril: Du mardi au samedi à 21H. Matinée le samedi à 15h et le dimanche à 15h.

Thème

Fred, Achille, Max et Francis la Belette forment une petite équipe de voyous. Ils sont sur le point d’abattre un autre voyou, mais l’exécution de ce contrat ne se passe pas comme prévu… Ils échouent.

Ils se retrouvent sans l’argent que leur avait promis le commanditaire pour cette mission. Il est donc impératif de réfléchir pour trouver rapidement une opération leur permettant de dénicher une source de revenus. Mais la crise est là aussi pour les voyous, ainsi la réflexion n’est pas simple pour trouver un mauvais coup, facile à réussir et profitable. 

En fait ils n’ont aucune idée, malgré leurs efforts de réflexion plus hilarants les uns que les autres tant ils sont vains ! Ils n’ont aucune piste, jusqu’au moment où Francis la Belette à « l’idée géniale » : kidnapper Sophie Marceau !... Alors ils se mettent en ordre de marche sur cette « belle » affaire. 

Points forts

Une histoire très drôle dans laquelle chaque personnage  apporte sa propre démonstration d’absurde, de bêtise ou de… génie ! Les répliques sont, à chaque instant, autant surprenantes que drôles. 

L’histoire prend une forme captivante dans un milieu à la fois sordide, stupide mais hilarant ! Le groupe en train de « réfléchir », ainsi que la préparation du rapt, sont véritablement deux moments extrêmement cocasses, tant par l’innocence des certitudes de chacun que par la détermination dont ils essayent de faire preuve. 

Le rapt, que l’on va un instant croire réussi, va donner lieu à une avalanche de rires, car rien en va se passer comme prévu, générant chez les protagonistes des réactions incontrôlées, pour tenter de donner bonne fin à ce projet insensé. 

Chaque comédien fait quasiment un « one man show » qui se superpose à celui des autres. 

Le texte est vif et bien écrit. 

C’est un moment qui fait beaucoup de bien. 

Quelques réserves

Pas de points faibles notés, car tout va très vite, tout est très amusant ! 

Encore un mot...

Je reprendrai une phrase de la pièce, et qui veut tout dire: 

« L’union fait la force ? Pas si sûr, et c’est ça qui est drôle ! »  

Une phrase

« On va lui crever les yeux, comme ça elle ne pourra pas dire qu’elle nous a vus ! » 

L'auteur

Éric Fraticelli, surnommé aussi Pido, né le 15 juillet 1969, est un humoriste et acteur français originaire de Corse. Après avoir obtenu son bac, il continue ses études à la faculté d'Aix-en-Provence pour préparer une maîtrise de philosophie. Il se passionne aussi pour le théâtre, qu'il pratique à l'université. Il y retrouve Jacques Leporati, son ancien compère de lycée du quartier de Lupino, ils décident de monter un spectacle amateur avec des sketchs comiques. En 1996, ils forment un duo d'humoristes nommé Tzek et Pido,  se produisent dans de petites salles à Marignane et en Corse, puis au Palais des Glaces et à l'Olympia en première partie de Patrick Fiori; l'association a duré jusqu'en 2005. 

C'est à ce momen- là que le scénariste du film  L'Enquête corse  propose un petit rôle à Eric Fraticelli. On le verra donc à la sortie du film, en racketeur maladroit qui se fait sauter avec sa bombe devant le domicile de ses victimes, de riches continentaux qui veulent s'intégrer en singeant les us et coutumes de l'île. 

Il apparaît ensuite dans un petit rôle dans le film Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet, puis dans d'autres films de Jean-Paul Rouve, de Pascale Pouzadoux, de Philippe Harel... on le retrouve également dans le dernier téléfilm de France2, Contes et nouvelles du XIXe siècle : Claude Gueux.

Il incarne depuis 2006 le rôle de Antoine dit "Tony" dans "Mafiosa". Il est l'homme de confiance de la "Mafiosa" Sandra Paoli (Hélène Filières). 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.