Les 2 colombes

Un “petit “Guitry rattrapé par des comédiens survoltés
De
Sacha Guitry
1h20
Mise en scène
Thomas le Douarec
Avec
Thomas le Douarec, Marie Delaroche, Marie le Cam, Caroline Devismes, Marie-Hélène Lentini, en alternance avec Emmanuelle Gracci
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre du Ranelagh
h 5 rue des Vignes
75016
Paris
01 42 88 64 44

Thème

• Jean-Pierre s’est remarié avec la jeune sœur de sa femme, qu’il croit morte dans un incendie en Amérique latine. Lorsque le téléphone sonne et qu’une voix roulant les R lui annonce qu’il va avoir une « grosse surprise » dans la journée, il s’agace légèrement.

• Il ne se doute pas de ce qui va suivre : réapparition de la prétendue défunte vingt ans après ! Crêpage de chignon entre les deux femmes pour qu’il choisisse celle qu’il veut garder. Apparition d’une troisième femme qui vient tout bousculer …

• Sans raconter la suite, sachez que les surprises s’enchainent jusqu’à l’extrême fin de la pièce : le triangle amoureux du vaudeville, chahuté par Sacha Guitry, devient un quadrille frénétique !

Points forts

  • L’idée et le scénario de la pièce - avec la montée en puissance d’un désordre établi qui finit en apothéose - lui procurent un rythme qui s’accélère en permanence.
  • La mise en scène de Thomas le Douarec ne fait pas dans la demi-mesure. En n’hésitant pas à pasticher le jeu des acteurs de soap opera, il trouve dans l’outrance un vrai ressort comique.
  • Les acteurs s’en donnent à cœur joie. Poussés par la mise en scène à jouer à fond sur les effets, quitte à caricaturer leurs personnages, ils finissent par emporter l’adhésion et combler en grande partie la faiblesse du texte.

Quelques réserves

Ce n’est pas l’une des pièces les plus connues du répertoire (immense) de Sacha Guitry. On comprend pourquoi. Elle n’a pas dans les dialogues de ces formules percutantes qui font le charme des meilleurs Guitry. Le début est même carrément poussif.

Encore un mot...

• Sacha Guitry met en scène quatre femmes et un homme qui, en essayant de mener la danse, ne contrôle rien du tout. Ces femmes n’en font qu’à leur tête (même la bonne qui révèlera un tempérament volcanique et des mœurs dissolues).

•  Loin de la misogynie qu’on lui prêta (à tort quand on étudie la question de près), il dresse quatre portraits de femmes fortes et indépendantes.

Une phrase

Jean-Pierre : « Je vais avoir une immense surprise, aujourd’hui même ! Je n’aime pas ça. D’abord je n’aime rien de ce qui est anonyme et l‘idée d’une surprise … Vous aimez ça vous les surprises ? »

L'auteur

• Les 2 colombes fut créée en 1948 au théâtre de la Pépinière avec le « maître » lui-même dans le rôle principal. Guitry l’adapta au cinéma en 1949, avec la distribution d’origine.

• Qu’ajouter sur Guitry, si ce n’est peut-être qu’il fut arrêté le 23 août 1944 et incarcéré deux mois avant que Tristan Bernard, qu’il avait sauvé en 1943, ne réussisse à la faire libérer au bout de deux mois d’emprisonnement. Finalement, Sacha Guitry sera blanchi de toutes les accusations portées contre lui le 8 août 1947, quelques mois avant la création des 2 colombes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.