LES FILLES AUX MAINS JAUNES

LE SANG DES FEMMES
De
Michel Bellier
Mise en scène
Johanna Boye
Avec
Brigitte Faure (en alternance avec Brigitte Damiens), Anna Mihalcea (en alternance avec Eva Dumont), Pamela Ravassard, Elisabeth Ventura.
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre Rive Gauche
6 rue de la Gaité
75014
Paris
01 43 35 32 31
Jusqu’au 14 décembre, du mercredi au samedi à 19H. Les dimanches à 17H30

Thème

  • Nous sommes en pleine Première Guerre mondiale : durant cette première guerre totale européenne, les hommes sont au front, les femmes à l’usine. Nous suivons le parcours de vie de quatre d’entre elles, qui évoluent dans un monde du travail où les injustices à l’égard des femmes sont légion. 
  • Parmi ces ouvrières se trouve Louise, une ardente suffragette, qui va éveiller ses compagnes au combat et réclamer « à travail égal, salaire égal » !

Points forts

  • Un dispositif scénique astucieux et un joli travail sur la lumière.
  • La qualité des personnages et des comédiennes. Leur interprétation sensible révèle le talent de chacune des comédiennes dans sa singularité. Elles livrent un témoignage sensible sur la condition féminine, dont l’auteur - un homme - a su dresser quatre portraits sublimés par les interprètes.
  • Nous sommes plongés dans des récits de vie drus, qui mêlent subtilement le rire acide et l’émotion. Le regard porté sur l’absence des hommes, douloureux, fébrile, est rendu magnifiquement par les comédiennes.

Quelques réserves

Un soupçon de mélodrame, dont la désuétude charmante affaiblit parfois le crédit des personnages.

Encore un mot...

  • Voilà une pièce qui réunit tous les ressorts de la comédie dramatique sur un sujet peu exploité au théâtre : le travail des femmes et l’engagement parfois sacrificiel de certaines d’entre elles dans l’histoire. Les héroïnes de l’invisible, les “damnées-forçats“ de l’effort de guerre évoquées dans ce spectacle rendent un bel hommage au pouvoir de la volonté et de la conviction.
  • Naissance du féminisme, courage, engagement, le spectacle exalte l’émancipation, le partage et la solidarité qui nourrissent tous les combats. Ces grands thèmes sont abordés avec les talents conjugués d’un auteur, de comédiennes et d’un metteur en scène.
  • En touchant ainsi le cœur du public, on peut dire que le théâtre est plus que jamais une nécessité. Il propose une petite leçon d’histoire, qui sonne un rappel toujours nécessaire aux consciences souvent endormies ou anesthésiées.

Une phrase

LOUISE : « Et voilà que les usines d’armement connaissent la prospérité. Elles embauchent. Alors ils font appel à ceux qui restent : aux femmes !
JEANNE : Va bien falloir que tu te rendes compte que tes petites pensées de suffragistes et socialistes, ça retarde tout l’atelier !
TOUTES : Notre force s’arrête où commence notre peur. À travail égal, salaire égal ! À bas la guerre ! Vive la grève ! »

L'auteur

• Michel Bellier débute comme comédien, mais mène en parallèle une carrière d’auteur. Il obtient plusieurs bourses d’aide à l’écriture (Fondation Beaumarchais, CNL) et ses spectacles sont joués un peu partout en France, en Belgique mais aussi en Pologne et en Turquie. • Homme de mots, il est également parolier pour Samarabalouf, Zenone, ou Lafontaine.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk