LORSQUE L’ENFANT PARAIT

FAITES CONFIANCE AUX LAPINS
De
ANDRE ROUSSIN
DUREE : 2h
Avec
Catherine Frot, Michel Fau,Agathe Bonitzer,Quentin Domaire, Hélène Babu, Sandra Codreanu, Maxime Lombard.
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de la Michodière
4 bis rue de la Michodière
75002
Paris
01.86.47.68.62
Jusqu’au 15 novembre 2022

Thème

  • Charles Jacquet, sous-secrétaire d’État à la famille, vient d’obtenir à l’Assemblée la fermeture des maisons closes et l’augmentation des peines sur le délit d’avortement. • Ce même jour, il apprend que sa femme, âgée, d’une soixantaine d’années, attend un enfant, et que son fils a mis sa secrétaire enceinte.
  • Il n’est malheureusement pas au bout de ses surprises… La morale et les préjugés de cette famille bourgeoise vont être mis à rude épreuve.

Points forts

  • Un texte qui fait mouche, sur un sujet qui pourrait nous paraître désuet, mais qui fonctionne à plein. C’est une comédie classique qui bat en brèche joyeusement la société bourgeoise des années 1950. De fait, les travers humains restent intemporels et l’actualité résonne aujourd’hui de bruits similaires. L’intelligence et la finesse de Michel Fau est de conserver l’intégralité de la situation dans son époque.
  • Une direction d’acteurs d’une très belle facture. Dans un décor et des costumes très colorés, évolue toute une galerie de personnages pittoresques menés de main de maître par Michel Fau et Catherine Frot. Cette dernière est inénarrable dans l‘incarnation d’Olympe Jacquet, bourgeoise dépassée, pétrie d’idées reçues. Elle lui donne tout à la fois une grâce, une innocence et une bêtise qui ravit à chaque réplique. Toute la distribution est à la hauteur des ambitions de cette comédie.

Quelques réserves

Pas l’ombre d’un seul.

Encore un mot...

  • Cette comédie classique réjouira tous les publics, un divertissement qui a le goût acidulé des bonbons de notre enfance, la légèreté de la comédie de boulevard de qualité. Une version modernisée de la pièce avait été donnée il y a de nombreuses années, mais n’avait pas convaincu. En revanche, Michel Fau a su redorer le blason d’André Roussin avec brio, honnêteté.
  • C’est un bonheur que de rire aux multiples rebondissements de cet auteur un peu oublié, et qui pourtant signa de grands succès au théâtre, servi alors par les plus grands comédiens de son temps. 
  • Courez vous régaler, car lorsque l’enfant paraît l’ennui disparaît !

Une phrase

OLYMPE : «  Ah ma pauvre petite quelle nouvelle ! Jamais je ne me serai attendu à un coup pareil ! Un enfant ! Et bien quand ton père va apprendre ça ! Et comment le lui apprendre… Enfin te rends tu compte ma petite, c’est une catastrophe. Mais tu as l’air de prendre ça légèrement.
ANNIE : Mais maman, tu me parles exactement comme si j’étais la coupable. C’est pas moi qui suis enceinte, c’est toi.
OLYMPE : Mais je sais bien que c’est moi. Tu n’as pas besoin de me mettre les points sur les “i“. »
[...] 
OLYMPE : « Je viens d’entendre que vous avez gagné la partie. Tu es content ?
CHARLES : Oui très content. Comment es tu ?
OLYMPE : Moi…mais bien mais pourquoi ?
CHARLES : Tu n’as pas très bonne mine.
OLYMPE : Ah !
CHARLES : Tu es lasse ?
OLYMPE : Oui, un peu… (…) Ah ! Mon pauvre Charles !
CHARLES : Quoi mon pauvre Charles ? Tu as des aveux à me faire sur la naissance de nos enfants ?
OLYMPE : Oh ! non non non… »

L'auteur

  • Grand auteur à succès, André Roussin éclate dans les années 1950 avec La petite hutte,  qui vit débuter la jeune Suzanne Flon. Les succès s’enchaineront ensuite avec Les œufs de l’autres crée par Pierre Fresnay , puis Nina « avec la grande Elvire Popesco, sans oublier Bobosse, avec François Périer.  
  • Roussin assurait généralement la mise en scène de ses pièces et poursuivra son œuvre jusqu’en 1987. Entretemps, il fut reçu à l’Académie Française  en 1973.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk