Love me Tender

Les couples vus par Carver. Réaliste, contrasté, percutant
De
Raymond Carver
Mise en scène
Guillaume Vincent
Avec
Emilie Incerti Formentini, Victoire Goupil, Florence Janas, Cyril Metzger, Alexandre Michel, Philippe Smith, Kyoko Takenaka et Charles-Henri Wolff
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre des Bouffes du Nord
37 bis boulevard de la Chapelle
75010
Paris
01 46 07 34 50
Jusqu'au au 5 octobre

Thème

Six histoires de couples s’entremêlent sur scène. Dans une première partie, les couples se rendent visite : un écrivain et sa femme vont rencontrer les Morgan, dont ils ont un temps habiter la maison, et se retrouvent face à un duo inquiétant. En parallèle, deux couples d’amis se retrouvent pour faire la fête et tester de nouvelles substances, dans un joyeux climat d’irresponsabilité et de tensions souterraines. Une seconde partie, plus sombre, isolent les couples. Le ton monte, le vers est dans la pomme. Les uns se déchirent sous le coup de la jalouse, les autres se séparent ou prévoient leur mort, tandis qu’un couple manque de se former, dans une atmosphère de mystère et de de malaise.

Points forts

- La première partie est extrêmement drôle et vivante, les acteurs ayant une véritable fibre comique.  La « gêne sociale » qui ressort de ces interactions évoque les pièces de Yasmina Reza, ici dans un traitement plus loufoque.

- Dans cette belle distribution, certains comédiens, comme Cyril Metzger, se distinguent par leur présence éclatante sur scène.

- La scène est habilement aménagée pour faire coexister jusqu’à quatre saynètes parallèles, tout en permettant aux comédiens d’être mobiles et de s’approprier l’espace. Un grand dynamisme se dégage de l’ensemble.

Quelques réserves

Le changement de ton entre les deux parties laisse le public un peu perplexe. Cette division franche entre de des scènes comiques et d’autres à enjeux plus graves ne relève pas d’une logique très lisible ; même si la construction à partir de nouvelles indépendantes est nécessairement délicate.

Encore un mot...

Une création foisonnante et contrastée, mettant en scène des fragments de couples dans des situations très variées.

Une phrase

« Tu écris un poème là-dessus, tu l’intitules Poème pour ma fille, à propos du chien écrasé par un camion, et de la façon dont tu en as pris soin, l’emportant dans les bois et l’emportant profond, profond. Ce poème se révèle si bon que tu es presque heureux que le petit chien se soit fait écraser. »

L'auteur

Raymond Carver est un poète et novelliste américain, né en 1938. D’extraction modeste, devenu mari et père de famille très jeune, il enchaîne les emplois d’ouvriers, portiers et vendeurs, avant de suivre les cours de création littéraire de l’écrivain John Gardner, en Californie. Sa carrière dans l’écriture décolle dans les années 1970 : il devient à son tour professeur et publie plusieurs recueils de nouvelles et de poèmes. Reconnu comme l’un des maîtres du genre de la nouvelle, il aborde principalement la question du couple, avec un réalisme percutant. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk