Thêatre-Spectacles

Nos femmes

De Eric Assous
Mise en scène : Richard Berry
Avec Daniel Auteuil, Richard Berry et Didier Flamand

Infos & réservation

Théâtre de Paris
5 rue Blanche
75009 Paris
Tél. : 01 48 74 25 37
http://www.theatredeparis.com

Lu / Vu par

Jacques Paugam
Publié le 10 oct . 2013

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Si vous n'avez qu'une pièce comique à voir cette année, choisissez celle-là. Vous me remercierez.

Thème

Comment peuvent réagir deux amis lorsqu'un troisième vient leur annoncer qu'il a tué sa femme? Qu'est-ce qui peut se passer vis à vis du troisième et entre eux ?

Points forts

Tout y est ou presque. Pour ne retenir que l'essentiel :

  • Le canevas est original et formidablement exploité.
  • Le ton est très naturel, très moderne. Selon la devise de CULTURE TOPS, "un chat est un chat".
  • Assous manie la formule comme d'autres le bilboquet. Un exemple parmi bien d'autres: "Un mensonge qui apaise vaut mieux qu'une vérité qui détruit".
  • Les personnages sont complexes. Et la particularité de la situation les amène au bout de leur forces et de leurs misères avant, évidemment - c'est du théâtre de boulevard-, de rebondir.
  • L'amitié y est vécue sans flonflon et de manière très juste.
  • Assous a concocté deux énormes numéros d'acteurs, qui mettent la salle en z de rire :
    - Auteuil-Max réglant 35 ans d'arriérés de frustration amicale.
    - Berry-Paul se défonçant dans un numéro de rap époustouflant.

Points faibles

En cherchant des poux dans la tonsure, j'en verrais un: je ne comprends pas très bien la manière dont Richard Berry-metteur en scène- fait jouer le troisième homme, Didier Flamand, en espèce d'olibrius complètement déglingué. Ce n'est pas Flamand qui est en cause, même s'il est là à contre-emploi. J'aurais beaucoup mieux vu un Roland Giraud dans le rôle; en enlevant tout ce côté folklore.

En deux mots ...

J'en dirai trois :

  • Je persiste et signe dans ce que j'écrivais, il y a plusieurs années, à l'occasion des "BELLES SOEURS": Eric Assous est, à mon sens, le meilleur auteur français de comédies, de ces quinze dernières années.
  • Au risque de surprendre, je dirai qu'Assous est le Guitry du 21° siècle.
  • Daniel Auteuil confirme là, comme il l'a fait récemment dans deux films malheureusement boudés par le pubic, "Marius" et "Fanny", qu'il est un très grand acteur.
     

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.