Thêatre-Spectacles

Parce que c'était lui

De Jean-Claude Idée
Mise en scène : Jean-Claude Idée
Avec Emmanuel Dechartre, Adrien Melin, Katia Miran

Infos & réservation

Théâtre du Petit Montparnasse
31 rue de la Gaîté
75014 Paris
Tél. : 01 43 22 77 74
Jusqu'au 30 mars 2014

Lu / Vu par

Véronique Guionin
Publié le 05 fév . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une immense amitié à lié Montaigne et la Boétie. Trente ans plus tard, en 1588, les deux hommes se retrouvent et s'affrontent. Se greffe à ce duo, Marie de Gournay. Elle a 17 ans et la voici amoureuse folle de Michel de Montaigne dont elle a lu les deux premiers Essais! Entre duels philosophiques et intrigues politiques, l'amour s'insère. Dans un dialogue très actuel, la pièce noue et dénoue le fil des pensées et des vies.

Points forts

1/ Dès les cinq premières minutes où tout se met en place sans crier gare et jusqu'à la dernière réplique en clin d'œil, le rythme de la pièce est allègrement soutenu, l'intrigue entière. 

2/ Michel de Montaigne (Emmanuel Dechartre), l'humaniste lucide, est éblouissant de justesse et de subtilité. 
Étienne de la Boétie (Adrien Melin) face à lui, campe l'idéaliste révolutionnaire, frustré, intransigeant, vibrant et excessif. 
Marie de Gournay (Katia Miran), la hardie féministe amoureuse, nous enchante par sa fraîcheur et ses élans. 

3/ L'humour est au détour des lignes graves et si l'amitié et sa complexité - "parce que c'était lui, parce que c'était moi"- restent le pivot de la pièce, nous sommes entraînés dans une réflexion brillante et très contemporaine sur le pouvoir, la politique, la religion, la liberté, l'amour.

4/ La mise en scène, très sobre, s'entoure de la poésie de l'arbre- décors, des sons et des lumières. 
Le choix des costumes d'époque aide à s'évader en 1588.

Points faibles

Je n'en vois pas...  

En deux mots ...

L'improbable trame sentimentale en toile de fond m'a charmée de légèreté inattendue. Il y a beaucoup à penser dans la pièce mais la mise en scène nous évite toute gravité excessive dans les échanges violents entre ces intellectuels que leurs idéaux opposent. 

En bref, un bonheur de scène qui passe trop vite.

L'auteur

Auteur, adaptateur, metteur en scène et dramaturge franco-belge, Jean-Claude Idée est né en 1951. Il est a l'origine, avec le philosophe Michel Onfray, de l'Université Populaire du Théâtre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.