Piège Mortel

L'une des trois ou quatre plus grandes réussites de la rentrée théâtrale
De
Ira Levin
Adaptation : Gerard Silbeyras
Mise en scène
Eric Metayer
Avec
Nicolas Briançon, Cyril Garnier, Virginie Lemoine, Marie Vincent, Damien Gajda
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Théâtre La Bruyère
5, rue La Bruyère
75009
Paris
0148747699
Jusqu'à début juin: Du jeudi au samedi, à 21H; matinée, le samedi à 15h.

Thème

Sydney Bronw est un auteur de pièces policières qui a connu de nombreux grands succès.

Avec sa femme Myra, il vit dans une demeure XIXe, entouré de ses souvenirs,  affiches de ses célèbres pièces et collection d’armes, accessoire de celles ci.

En panne d’inspiration, et dans un situation financière difficile,  il reçoit  « Piège Mortel,», une pièce en 2 actes et 5 personnages, dont l’auteur, Clifford, est un des ses étudiants et admirateurs.

Détectant que cette pièce pourrait faire un triomphe, il voit, de manière cynique, la possibilité de relancer sa carrière en s’accaparant ce projet.

Il invite Clifford à séjourner chez lui, et lui propose de travailler ensemble sur cette première version du texte, ceci malgré l’inquiétude de sa femme qui le croit capable de commettre un meurtre.

Dés lors l’engrenage infernal est en marche mais rien ne se passera comme prévu.

Points forts

- L’originalité de la pièce qui débute comme un policier et évolue comme un véritable thriller; Ceci est accentué par la mise en scène rythmée d’Eric Metayer.
On ne s’ennuie pas une minute, passant de rebondissements en coups de théâtre, le tout dans un suspense qui tient le spectateur en haleine pendant toute la durée de la représentation.
 
- L’interprétation remarquable des cinq comédiens, en particulier celle de Nicolas Briançon dans le rôle de Sydney, homme cynique maniant l’humour noir, et de Cyril Garnier, avec lequel il forme un duo à la fois pervers et comique.
 Marie Vincent, bourrée de talent, est hilarante dans le rôle de l’inquiétante voisine, voyante totalement folle; et Virginie Lemoine émouvante dans le rôle de l’épouse fragile et angoissée.

Quelques réserves

Je n’en vois pas.

Encore un mot...

Un polar classique qui casse tous les codes. Ponctué de nombreux coups de théâtre et avec des personnages originaux, le suspense est maintenu jusqu'à la dernière minute.
Afin de ménager l’effet de surprise et à la demande des comédiens, je ne vous en dirais pas plus sur le dénouement de ce « piège ». Mais vous ne le regretterez pas !

Une phrase

- « Rien ne s’évanouit aussi vite que le succès »

- « Le premier acte est exceptionnel, l’entracte va durer 25 ans… »

L'auteur

Ira Levin est un écrivain américain, new yorkais (1929-2007), auteur de pièces de théâtre et de romans de genres fantastiques, policiers et thrillers. Diplômé de philosophie et de littérature anglaise, il entreprend une carrière de scénariste à la télévision, avant de se consacrer à l’écriture de romans et de pièces de théâtre.
Plusieurs de ces best sellers seront adaptés au cinéma, dont « Rose Mary ‘s Baby » par Roman Polanski (1967).

Dramaturge reconnu, ses pièces sont jouées à New York et Londres mais également montées partout dans le monde.

« Piège Mortel » (Deepfath), produite à Broadway,  de 1978 a 1983, connaîtra le record de longévité pour une pièce policière avec prés de 1800 représentations.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.