TANGENTE

On est tentés de la prendre aussi...
De
Nina Chataignier
Adaptation : Robert Rizo
DUREE : 1H30
Mise en scène
Robert Rizo
Avec
Justine Paillot, Edouard Michelon, Robert Rizo, Lucas Frébourg
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

LES DECHARGEURS
3 rue des Déchargeurs
75001
Paris
01.42.36.00.50
Du 02.10.22 au 25.10 22, du dimanche au mardi à 19H

Thème

  • Ce jour-là, Naomi est sortie de la maison pour ne plus jamais y revenir, comme ça, sur un coup de tête, sans prévenir, pour vivre autre chose. Elle laisse un mari désemparé et une petite fille qui joue dans l’appartement et que les voisins ont récupéré.
  • Sans aucune explication elle s’est donnée le droit de disparaître et a demandé de l’aide au « débarrasseur » comme elle un ancien « disparu ».

Points forts

Un thème original et une interprétation engagée.

Quelques réserves

  • Une mise en scène trop statique et la forme monologuée est un peu fastidieuse. La scénographie épurée et la forme monologuée qui est privilégiée dans l’adaptation et la mise en scène nous empêchent ici d’entrer en totale symbiose avec les personnages.
  • Les enjeux des personnages ne sont pas toujours clairs. Si la thématique est très intéressante sur les disparitions volontaires qui concernent 500 personnes par an et 100 000 au Japon, le destin de notre héroïne est flou. On reste un peu circonspect sur cette histoire étrange dont on a peine à comprendre pourquoi l’héroïne fait son choix. Le problème de l’adaptation d’un roman au théâtre est de pouvoir en donner une forme dynamique dans laquelle la force du dialogue et du jeu entre comédiens pallient une action qui induit une projection importante du spectateur.

Encore un mot...

  • Certes, les comédiens ne manquent pas de conviction et expriment dans leurs états d’âme des questionnements qui traversent la pensée fugitive ou non de pouvoir tout recommencer.
  • Mais l’écriture nous perd souvent dans une déconstruction voulue par le metteur en scène qui nous laisse parfois sur le bord de la scène

Une phrase

LE MARI : « C’est un coup de fil au travail : “On a entendu des cris, alors on s’est permis de… la petite était… Enfin on a pensé qu’il fallait mieux vous…“ Je l’apprends par les voisins. Des gens que je connais à peine. Dont je n’ai jamais retenu le nom. “Vous devriez rentrer“. J’appelle ma femme. Pas de réponse. Encore deux réunions. (…) Je passe en revue nos dernières conversations. J’ai oublié quelque chose. Forcément. (…) Consoler Marie. Rassurer ma mère. Joindre ma femme. La maison est intacte (…) Je mets du temps à comprendre. En vérité, je ne comprends rien.
ELLE : La baie vitrée est ouverte. L’air siffle entre les branches et fait trembler les rideaux. Ma fille joue dans le salon. Il fait bon. Je sors sur la terrasse. (…) Une minute avant, je ne sais pas que je vais partir. Je n’emporte rien, je n’ai rien prévu. Je pars. Je laisse une fille. (…)
Je repense à mon mari. A tout ce que je pensais ne jamais connaîtr. A tout ce que j’aurais préféré ne pas connaître.

LE DEBARRASSEUR : “Débarras en tous genres“ : quatre mots dans le journal et puis mon numéro. J’ai commencé comme ça. Grâce à une annonce. J’ai inventé ce métier. »

L'auteur

  • Nina Chataigniera suivi une formation de comédienne, puis a poursuivi en qualité d’assistante à la mise en scène de David Bobée, Clément Poirée, Nicolas Liautard et Wayn Traub. 
  • Elle fonde  la Compagnie sous l’écorce, et met en scène quelques spectacles. Elle participe aux ateliers d’écriture de David Lescot et développe une écriture orale et brute. Tangente est sa première pièce.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk