Thêatre-Spectacles

Train Fantome

De Gérald Sibleyras et Eric Métayer
Mise en scène : Eric Métayer
Avec Jean-Philippe Beche, Andrea Bescond, Dorel Brouzeng-Lacoustille, Christophe Laubion et Yamin Dib

Infos & réservation

Théâtre de la Gaité
Tél. : 01 43 22 16 18
http://www.gaite.com

Lu / Vu par

Jacques Paugam
Publié le 24 oct . 2013

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

A condition d'accepter de jouer le jeu, vous allez beaucoup rire.

Thème

Un jeune clerc de notaire, innocent, part à la rencontre du redoutable comte Dracula.

Points forts

  • Jamais probablement, vous n'aurez vu une pièce montrant, dans un si petit espace, tout ce qu'il est possible de faire sur une scène, en moins de deux heures de temps. Un exemple exceptionnel de théâtre total.
  • Sibleyras et Métayer ont su réaliser un cocktail étonnant de farce et de merveilleux.
  • Le tout, avec un esprit bon enfant et une autodérision qui créent une complicité permanente avec le public. Dans un délire joyeux, ponctué de mots dans le genre: "On lui a coupé la tête. Elle n'a pas survécu"...
  • Toute la troupe est exceptionnelle.
  • Les deux ou trois séquences de danse sont époustouflantes de rythme et, surtout, d'agilité.

Points faibles

  • Cà met un bon quart d'heure à démarrer vraiment.
  • La séquence d'exorcisme risque de choquer certaines personnes,pas nécessairement bégueules.
  • En deux ou trois circonstances, Sibleyras et Métayer se sont autorisés une vulgarité dont on ne voit pas très bien ce qu'elle apporte.

En deux mots ...

  • Manifestement, Gérald Sibleyras a plusieurs cordes à son arc. On a du mal à imaginer que le co-auteur de cette farce dantesque est également le co-auteur, avec Jean Dell cette fois, de deux pièces aussi subtiles que "UN PETIT JEU SANS CONSEQUENCE" et "UNE HEURE ET DEMIE PLUS TARD".
  • Quant à Eric Métayer, c'est un cas dans l'univers théâtral, où il occupe, à lui tout seul, une planète déjantée, sympathique et hyper professionnelle; exigeant de tous les métiers du théâtre, qu'ils se livrent à fond, dans une sorte de défi permanent.
  • Franchement, dans ce monde là, plus sympathiquement cinglé que lui, tu meurs.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.