Traîne pas trop sous la pluie

Généreux, intime, sincère, poétique mais pas captivant
De
Richard Bohringer
Avec
Richard Bohringer
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre de l’Atelier
1 Place Charles Dullin
75018
Paris
0146064924
Jusqu’au 23 avril 2016: Du mardi au samedi, à 19h00; relâche le 31 mars

Thème

L’écriture pour seule vérité, l’écriture comme lieu où l’acteur vient se confier, l’écriture et la poésie pour sauver. Les mots (et évidemment ses maux) de Bohringer nous surprennent et viennent raconter sa vie, son regard sur le monde, les amis, sa mamie, New York, la Colombie, l’alcool, la mort et la vie.

Points forts

Bohringer seul en scène, avec une humilité fragile et désarmante apparaît avec toute ses qualités et ses imperfections. Sous la forme d’un bilan de vie, il tisse avec le public, une intimité, qui ne dérape jamais en confessions. Son écriture est belle parfois, caustique quand il le veut, sincère et poétique.

Avec une admirable technicité il réussit à maîtriser le rythme de parole pour ne jamais tomber dans le pathos. Entre deux textes, il glisse des anecdotes truculentes de son passé, nous fait rire puis attaque à nouveau son texte pour nous replonger dans la poésie. Il maintient ainsi le public en haleine par un geste poétique.

Quelques réserves

Un peu nostalgique, Bohringer ne transcende pas l’exercice du seul en scène. Mais on vient pour lui, et on a raison !

Encore un mot...

Un spectacle qui ravira tous les amoureux de l’époque des Depardieu, Giraudeau, Léotard ! Bohringer partage avec une grande générosité ses souvenirs, sans regrets.

Une phrase

« Faut pas faire le malin avec les mots. Faut les aimer.

Ça file du bonheur les mots.» Richard Bohringer

L'auteur

Richard Bohringer écrit, et même plutôt bien! On ne présente plus cet acteur à la voix rauque et au regard acéré que l’on a admiré chez Charles Matton, Mocky, Alain Cavalier, Leconte, Miller et tant d’autres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk