Une sombre histoire de girafe

L'enfer, c'est les autres?
De
Magali Miniac
Mise en scène
Nicolas Martinez
Avec
Emmanuelle Bougerol, Guillaume Clérice, Magali Miniac, Sébastien Pierre.
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis rue Sainte Isaure
75018
Paris
01 42 62 35 00
Jusqu'au 29 avril du Mercredi au Samedi à 21h, et le Dimanche à 15 h.

Thème

Deux couples de jeunes quarantenaires, dont un ayant un bébé, ont loué pour la première fois ensemble une maison de vacances. Mais alors que tout est réuni pour que les vacances soient agréables, les défauts de chacun vont rendre le séjour insupportable. Au début, les uns et les autres tentent de faire bonne figure, d’arrondir les angles, de camoufler leurs agacements... jusqu’à ce que finalement, inéluctablement, la tension parvienne à son paroxysme: les colères éclatent, les frustrations s’expriment, les reproches fusent... jusqu’où?

Points forts

1 Qui n’a pas des amis ou des membres de sa famille qui sont tellement sympa, mais dont les petits défauts ont pris une toute autre expression lors de vacances ou de week-end prolongés, sans l’avoir vraiment anticipé? Nous pouvons tous nous identifier aux personnages de cette pièce, qui, au bord de la crise de nerfs, tentent de renvoyer la meilleure image possible d’eux-mêmes, puis se lâchent et se déchirent. Alors forcément, on repense à des situations déjà vécues, des personnes que l’on connaît trop bien, et on rit, d’autant que le texte est efficace et les comédiens talentueux.

2 Magali Miniac a parfaitement réussi a retranscrire la complexité des relations amicales, des relations de couple, des relations humaines en général, ainsi que le poids du regard de l’autre qui pèse sur nous et que l’on voudrait tant maîtriser… Le tout, en nous faisant passer un très agréable moment, en se croyant presque dans un transat sous le soleil d’été des Cévennes!

Quelques réserves

Le seul point faible ne relève pas tant de la pièce mais de l’organisation: une autre pièce se joue à 19 heures dans le même théâtre, et le décor d’"Une sombre histoire de girafe" prend un peu de temps à être installé... Les spectateurs arrivant en avance doivent patienter dehors, et les minutes peuvent alors paraître longues, surtout lorsque Paris est enneigé… Mais heureusement, la pièce nous fait vite oublier la fraicheur de l’attente, et celle-ci se jouant jusqu’à la fin du mois d’avril, ce petit désagrément sera de courte durée!

Encore un mot...

Comme disait un certain Jean-Paul (Sartre): « L’enfer, c’est les autres »!

Une phrase

« -Vous vous êtes engueulés?
-Non, on est un peu fatigué...
- Et bah dis donc! Ça vous réussi pas les vacances... »

L'auteur

Magali Miniac est auteure et comédienne. Elle a intégré « la troupe à Palmade » en 2014, en y écrivant et en y interprétant des scènes humoristiques.

Nous avons pu la voir à l’écran dans "Pop rédemption", dans la comédie musicale "Comme un air d’autoroute", ou encore dans la série policière "Falco".

Elle joue actuellement dans la série de programmes courts "Commissariat central"(sur M6) , et jouera un des rôles principaux dans la nouvelle série d' Anne Giafferi ( diffusée sur M6) "Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux?".

En tant qu’auteure, elle a déjà écrit pour le Théâtre "Les amis ne sont plus ce qu’ils étaient", puis "6eme étage sans ascenseur".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
LOVE SONGE THERAPIE
De
D’après l’œuvre de William Shakespeare, adaptée du Songe d’une nuit d’été par Ned Grujic et Raphaël Sanchez