Livres/BD/Mangas

MAXIMILIEN ROBESPIERRE

Plus complexe, tu meurs !
De Hervé Leuwers
Puf paru le 2/10/ 2019 260 pages 15 €

Lu / Vu par

Michel Kerjean
Publié le 05 juin . 2020

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Sous -titré « L’homme derrière les légendes » ce livre s’inscrit dans le cadre d’une recherche quasi obsessionnelle chez les historiens de la Révolution Française: la découverte de la véritable personnalité de Robespierre.

 Est-il le monstre froid qui, suivant un plan bien tracé, a engendré la terreur, avec toutes ses horreurs, à des fins personnelles ou un politicien avisé, patriote républicain, démocrate, défenseur incorruptible des humbles et des acquis de la Révolution ?

 Cette dichotomie est beaucoup trop primaire comme le montre l’auteur en s’appuyant sur trois éléments fondamentaux.

 Le premier est l’éducation de Robespierre, avec son insertion profonde dans les idées du siècle des Lumières et dans la culture romaine antique.

 Le second est le Droit, avec la pratique personnalisée, émotionnelle, de sa profession d’avocat où, quoique bien admis dans la bonne société Artésienne, il laisse déjà paraître sa rupture avec les «  préjugés » et la législation monarchique.

Le troisième est la politique, avec ses options républicaines intangibles  appuyées par la clairvoyance, la modernité, l’obstination, l’utilisation de ses  écrits et de ceux des médias, qui l’amèneront au sommet des nouvelles instances révolutionnaires : Constituante, Convention, Comité de salut Public.

Reste la fin de l’histoire : la Terreur, la Guillotine, l’arrestation du 9 Thermidor 1794 et la décapitation du 10. Sur ce point, comme sur beaucoup d’autres, Hervé Leuwers nous fournit un certain nombre d’éléments historiques susceptibles d’éclairer l’énigme Robespierre, dont cette phrase du journaliste Gorsas : « Nous invitons Monsieur de Robespierre à se méfier de lui-même ».

Les faits sont tenaces et le lecteur jugera s’il est possible d’avoir, envers cet homme souvent qualifié de «  tyran », une certaine  « complaisance » pour son accession « reptilienne » à  la célébrité.

Points forts

Les extraits des plaidoiries, des publications, des discours de Robespierre  ou d’autres leaders, Jacobins ou non ; les commentaires des très nombreux journalistes, adversaires ou amis. Ces textes, assez brefs, permettent une bonne compréhension des positions des divers acteurs et donnent une base solide aux réflexions de l’auteur sur la personnalité de Robespierre.

Points faibles

Avec autant d’événements et de citations il est souvent difficile d’écrire un récit fluide. C’est le lot de ce type d’ouvrage, l’essai historique, qui n’a rien de romanesque. Attention la lecture demande une certaine culture historique !

En deux mots ...

 Ce livre est une invitation à explorer le «Panthéon hétéroclite» des grands noms révolutionnaires.Tant de personnages importants et contrastés s’y croisent qu’on ne peut qu’avoir envie de les  découvrir afin de mieux appréhender un moment majeur de la République et de les confronter avec clairvoyance à Robespierre.

Un extrait

«En restituant le parcours de Robespierre, je reviendrai fréquemment sur les prémices de sa célébrité, mais aussi sur ses diverses facettes et leurs spécificités. Dès 1790 ses combats pour le suffrage universel masculin et son rejet de la répression des troubles populaires, lui valent les qualificatifs de «démagogue» et «de monstre». L’année suivante son appel à la destitution du Roi arrêté à Varennes, provoque la dénonciation de ses prétendues aspirations dictatoriales. Pourtant c’est également dès 1790 et1791qu’il gagne son surnom d’Incorruptible…»

L'auteur

 Hervé Leuwers est né en 1963. Il est professeur à l’Université de Lille, spécialiste de la Révolution. Il a publié en 2014 une biographie de référence de Robespierre (coll. “Pluriel”)  et en 2018 : Camille et Lucile Desmoulins (les deux ouvrages chez Fayard). 

Sur ce personnage et cette période historique, on peut lire aussi sur le site de Culture-Tops : 
Robespierre, la fabrique d'un monstre
La Première Rébublique
Les dictateurs

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.