Les sœurs Bienaimé

Bien nommées sont les sœurs Bienaimé
De
Brigitte Buc
Mise en scène
Brigitte Buc et Gersende Michel
Avec
Valérie Lemercier, Isabelle Gélinas et Patrick Catalifo
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre Antoine
14 boulevard de Strasbourg
75010
Paris
01 42 08 77 71
Jusqu’au 28 mai, du mardi au samedi à 21h, le samedi à 16h

Thème

• Deux sœurs s’aimaient d’amour tendre dans un petit village de campagne, mais la cadette, Pascale, s’en alla pour vivre sa vie loin de sa famille perturbante. L’aînée, Michèle, resta … plus par devoir que par envie.

• Vingt ans ont passé. Pascale revient, dans une ultime démarche qui ressemble à une fin de parcours. Michèle l’attend de pied ferme, bien décidée à lui faire payer le passé au prix fort, le tout sous l’œil omniprésent de l’ami d’enfance de toujours, Rémi, à la fois ami, amant, fusible et souffre-douleur.

Points forts

  • Après des débuts un peu poussifs (voir nos réserves), la pièce démarre subitement, par la grâce d’un tête à tête entre les deux sœurs comme si l’auteur avait, d’un coup de baguette magique, trouvé à la fois la bonne distance et le ton juste. Jusqu’à la fin de la pièce, on assiste à un chassé-croisé de bons mots, de répliques drôles qui mettent parfaitement en valeur les caractères, le parcours et les postures des trois personnages.
  • Les acteurs s’en donnent à cœur joie dès que la pièce trouve son rythme :  Valérie Lemercier fait du Lemercier, sans en abuser, et le public en redemande ; Isabelle Gélinas joue la sœur perdue avec une touchante fragilité mais beaucoup d’abattage ; quant à Patrick Catalifo, il campe un campagnard avec infiniment de grâce, sans jamais tomber dans la caricature ni forcer le trait. Bel exercice d’équilibre !
  • Les histoires de famille ont l’avantage de parler à tout le monde : amour-haine, embrassades et crêpages de chignon, le besoin de se retrouver autour de souvenirs communs, d’histoires partagées, semble plus fort que tout. 
  • Les liens forts et particuliers qui unissent Michèle et Pascale donnent lieu à des retournements de situation, des révélations et des surprises en cascade.

Quelques réserves

La pièce met un certain à démarrer : les personnages peinent alors à exister, Valérie Lemercier en est réduite à enchaîner les gros mots pour faire rire (à moitié). Heureusement, l’auteure se souvient à point nommé qu’elle a sur scène trois magnifiques comédiens qui méritent un vrai beau texte.

Encore un mot...

Après le succès amplement mérité de son dernier film (Aline), Valérie Lemercier revient à ses premières amours, le spectacle vivant. Son public (car à l’instar des « grands de la scène », elle a un public fidèle et conquis d’avance), lui décerne une très belle ovation et de nombreux rappels, d’autant plus qu’elle se fait rare au théâtre.

Une phrase

Rémi : « Vous êtes vraiment givrées toutes les deux !
Michèle : « Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de rigoler ! »

L'auteur

• Brigitte Buc est comédienne, auteure et metteur en scène. Elle a commencé par suivre les cours du Conservatoire et passer une maîtrise de lettres modernes. Très éclectique, on la voit au cinéma, à la télévision et au théâtre.

• Elle a collaboré à l’écriture de deux films, réalisés par Valérie Lemercier, et de deux des one-man-show de la vedette, pour lesquels elle assure également la mise en scène.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk